Christophe Raynaud

Nous avons rencontré le français reconnu dans le monde entier pour en savoir plus sur son travail, son inspiration et le caractère olfactif de l’acier.

Victorinox Swiss Army STEEL : Entretien avec Christophe Raynaud

Quel lien y a-t-il entre les parfums pour homme « Thrill Man » de Joop, « L’Eau d’Issey » de Miyake, « Night Time » d’Azzaro et notre dernière création « Steel » ?
Un esprit créatif doublé d’un nez exceptionnel et d’un sens aigu des parfums : voici le parfumeur Christophe Raynaud. Nous avons rencontré le français reconnu dans le monde entier pour en savoir plus sur son travail, son inspiration et le caractère olfactif de l’acier.

Le métier de parfumeur est peu commun. Comment en êtes-vous arrivé là ? 
Enfant, je rêvais déjà de devenir parfumeur et mon meilleur ami voulait être designer. Il est devenu designer et moi, parfumeur !
 

Acquérir un odorat aussi fin et précis s’apprend-il ou s’agit-il d’un talent inné ?
L’expérience est la clé de l’art du parfumeur. Il faut au moins 10 ans de travail pour espérer devenir parfumeur. Cela exige beaucoup de temps et un sens de l’humilité et de la sagesse.
 

Cela apporte-t-il des avantages dans d’autres domaines de la vie, comme la cuisine ou le choix des vins ?
Je ne parlerais pas d’avantages, mais d’une plus grande sensibilité aux saveurs des plats et des bons vins, c’est certain !
 

Qu’appréciez-vous particulièrement dans votre travail ?
Lorsque je crée un parfum, ce que j’apprécie par-dessus tout, c’est l’idée que chaque individu puisse se retrouver dans ma création et y trouver son bonheur, ou du moins ce qu’il recherchait.
 

Avec autant d’odeurs, d’arômes et de parfums, comment gardez-vous l’esprit clair ?
Je ne me lasse jamais des odeurs.

Quelles sont les associations spontanées et les idées qui vous viennent lorsque vous pensez à l’acier ?
Je dirais la fraîcheur, la masculinité et la modernité. Ce sont les mots-clés qui m’ont inspiré pour créer Steel !

Comment retranscrit-on des émotions et des caractéristiques dans un parfum ? Comment procédez-vous ?
Concevoir des parfums consiste à offrir un catalyseur puissant d’émotions et de souvenirs. La passion est le moteur de mon travail au quotidien. Je m’immerge tout d’abord dans l’univers d’une marque, puis je choisis les meilleurs ingrédients pour essayer d’écrire la plus belle des histoires olfactives.

Comment décririez-vous le caractère du parfum Steel ?
Pour moi, Steel incarne l’audace ; c’est un parfum frais et puissant, d’une sensualité intense.
J’aime l’idée de moderniser la structure traditionnelle de la note fougère en utilisant des notes actuelles comme des accords de brise marine et un bois de cèdre de qualité, proposé en exclusivité par la maison Firmenich : le Cedarwood d’Alaska.
Ce bois de cèdre moderne offre une touche boisée nerveuse et éclatante de fraîcheur qui révèle au contact de la peau une sensation éternelle et magnétique, comme l’acier lui-même.

Cette création est-elle destinée à un certain type d’homme ?
Cette création est faite pour tous les hommes modernes qui souhaitent porter un parfum actuel qui rend également hommage à la famille des « fougères », ces parfums masculins emblématiques.

Ce parfum peut-il être unisexe ?
Steel est conçu sur une structure olfactive typiquement masculine, un parfum fougère modernisé par le souffle aquatique infini de la brise marine et bousculé par une touche emblématique de bois de cèdre puissant.
Pour moi, c’est incontestablement un parfum pour homme !

Avec quels composants préférez-vous travailler, quels sont les ingrédients que vous préférez ?
J’apprécie particulièrement les ingrédients puissants et sensuels, tels que les bois, l’ambre, la vanille et les épices.

Pouvez-vous imaginer une composition totalement originale ? Comment peut-on réaliser un tel processus de création ?
J’aime commencer avec une idée forte et unique. Des idées brutes peuvent être affinées et développées en ayant à l’esprit la signature de la marque spécifique pour être ensuite transformées en un parfum innovant.

Que doit-on prendre en considération en achetant un parfum ?
Faites confiance à vos goûts. Porter un parfum doit être un vrai plaisir et vous donner confiance en vous.

Vous parfumez-vous toujours, et si oui, changez-vous de parfum fréquemment ?
J’aime tester les nouveautés du marché qui me semblent remarquables.

Comment un parfumeur perçoit-il son environnement ? Existe-t-il une technique pour « déconnecter » son odorat quand il est aussi développé ?
Le parfumeur ne déconnecte jamais. Mon sens de l’odorat est toujours en éveil et cela ne me pose aucun problème.

Exemples de créations de parfums portant la signature de Christophe Raynaud

  • Paco Rabanne - One Million
  • Jean Paul Gaultier – Scandal
  • Thierry Mugler – Aura
  • Azzaro - Chrome Legend

Eau de Toilette Swiss Army Steel

100 ml
CAD 80,00
Pour le plaisir des sens
Freestylecooking
Cinq astuces
En savoir plus
Swiss Army Steel
Entretien avec le parfumeur
Victorinox Eau Florale
Entretien avec la parfumeuse
Swiss Army Rock
Entretien avec le parfumeur
eLLaWalk
Ellawalk : Rejoignez-nous